L’édition 2015 en cours

salondesdames

___________________________________________________

Le Salon des Dames présente

Le 5 Mai, à 15h30, Jean-Robert PITTE présentera et dédicacera son livre « Dictionnaire amoureux de la Bourgogne ». Jean-Robert PITTE était présent au Salon des Dames 2015, et nous lui avons décerné pour ce dictionnaire, le Prix du Palais ducal en partenariat avec le Journal du Centre
Depuis 2013, un séjour au château de Prye est offert à chacun des auteurs primés lors du salon.
Nous nous réjouissons que ce séjour soit également l’occasion pour Jean-Robert PITTE de présenter son œuvre à un nouveau public.

____________________________________________________

Bilan de l’édition des 20,21,22 novembre 2015

__________________________________________________

Une année d’animations diversifiées pour le salon des Dames.

sdd01

Les membres de l’association du Salon des Dames ont tenu leur assemblée générale dernièrement sous la présidence de Françoise Querzola et dressé le bilan des actions entreprises au cours de l’année 2015. La structure organisatrice de l’un des salons littéraires féminins français les plus renommés s’est également essayé aux animations culturelles sur l’ensemble de l’année, a soigné ses collaborations avec d’autres acteurs artistiques de l’agglomération comme la médiathèque Jean-Jaurès ou l’ACNE, pour proposer des animations thématiques très suivies par le public, comme l’opus réalisé sur le loup dans la littérature. Le Salon des Dames a inauguré en 2015 une formule originale avec trois manifestations en trois jours dont le première portait sur la vie et l’oeuvre de Marie Curie. Le salon proprement dit, s’est tenu plus tard dans l’année, en novembre, a rassemblé un public toujours aussi nombreux dans les salons du palais ducal de Nevers, autour d’une soixantaine d’auteurs, pour la plupart issus de grandes maisons d’éditions. La présidente a remercié l’ensemble des soutiens de l’association : presse locale, commerçants, sponsors institutionnels et municipalité. La trésorière a présenté des comptes en équilibre et évoqué le financement des prochaines éditions. La séance de travail s’est terminée par un vin d’honneur regroupant une équipe toujours très opérationnelle dans les moments forts.

sdd02

________________________________________________

Le salon des Dames bat son plein. A l’issue de la journée du samedi, photos d’ambiance et remise de prix.

sdd10

__________________________________________________________

sdd009

____________________________________________________

sdd008

____________________________________________

sdd007

_______________________________________________________

sdd006

______________________________________________________

sdd005

_______________________________________________________

sdd004

_________________________________________________________

sdd03

____________________________________________________

sdd002

___________________________________________________

sdd001

_________________________________________________

Arrivée des auteurs, samedi matin en gare de Nevers et remontée à pied jusqu’au palais Ducal.

sd001

__________________________________________________

sd002

__________________________________________________

sd003

_________________________________________________

sd004

_________________________________________________

sd005

_________________________________________________

Salon des Dames… c’est parti pour la première soirée dans le très chic espace du conseil municipal du Palais Ducal de Nevers pour une première partie consacrée à la vie et l’œuvre de Marie Curie. Projection, expositions, interventions rassemblent un large public en ce moment même dans une salle bondée intéressée par la trajectoire extraordinaire de la chercheuse d’origine polonaise. Demain samedi, accueil des auteurs dès le matin et après-midi entière consacrée à la littérature.

s01

_________________________________________________

s02

________________________________________________

s03

_______________________________________________

s04

______________________________________________

Rencontres p23

_________________________________________________

Le Salon des Dames, ce week-end, à Nevers. L’éditeur neversois
« La tête à l’envers » y présentera les recueils de poésie publiés.
Invitées du Salon, Annie Guérin et Dominique Sierra

_________________________________________________

new01

__________________________________________________

q01

_________________________________________________

q02

_________________________________________________

q03

_______________________________________________

Geneviève HAROCHE-BOUZINAC

Professeur de littérature française de l’âge classique à l’Université d’Orléans, Geneviève Haroche-Bouzinac est l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés aux correspondances et aux mémoires, ainsi que de biographies d’artistes. Elle dirige la revue L’Epistolaire, et a publié de nombreux articles sur Voltaire, les vies d’artistes et les mémorialistes de l’âge classique. Elle a reçu le prix Chateaubriand en 2011 et le Mellor Book Prize à Washington en 2012.
Louise Elisabeth Vigée Le Brun : histoire d’un regard – Flammarion

Née sous le règne de Louis XV, Elisabeth Vigée Le Brun est témoin des prémices de la Révolution, connaît l’Empire et la Restauration, avant de s’éteindre sous la monarchie de Juillet, à 86 ans. Artiste précoce et talentueuse, elle pénètre dans le cercle prestigieux de l’Académie royale de peinture; ses cachets sont parmi les plus élevés de son temps. Les troubles de la Révolution font d’elle une voyageuse : de l’Italie à la Russie en passant par l’Autriche, elle a une clientèle princière. Au XIXème siècle, mûe par un esprit de curiosité infinie, Mme Vigée Le Brun ouvrit grand son salon à la jeune génération romantique.
DU MÊME AUTEUR :

• L’épistolaire – Hachette, 1995
• L’anecdote entre littérature et histoire :
A l’époque moderne – PU Rennes, 2015
• Elisabeth Vigée Le Brun – Gallimard RMN, 2015
• Souvenirs d’Elisabeth Vigée Le Brun, 1755-1842
Honoré Champion Classiques, 2015
Texte établi, présenté et annoté
par Geneviève Haroche-Bouzinac

__________________________________________________

La nouvelle affiche est arrivée

affsddFB

_________________________________________________

Irène Frain sera l’une des Dames du salon samedi 21 et dimanche 22 novembre.

irene_frain_portrait1

__________________________________________________

Vendredi 20 Novembre 2015

MARIE CURIE, AU-DELA DE LA LEGENDE

Après Hannah Arendt en 2013 et Marguerite Duras en 2014, nous rendrons hommage cette année à celle qui, venue de Pologne pour étudier en France à 24 ans, obtiendra un Prix Nobel de physique à 36 ans, et quelques années plus tard un prix Nobel de chimie. Cette rencontre se tiendra au Palais ducal de Nevers, à la veille du Salon des Dames.

11921634_1480447155610462_6278218446225292547_n

________________________________________________

11870761_1480556805599497_8138262267671556998_n

_________________________________________________

La Source

la_source
Quasiment invisible dans son berceau d’arbres, bâtie sur des terres presque marécageuses en contrebas d’un bourg de Franche-Comté, une demeure baroque, inattendue, extravagante, où vit seule Lottie, une solide nonagénaire, intimidante et d’apparence peu amène. C’est pourtant elle qui, en l’absence de tout hôtel aux environs, va, pour quelques nuits, héberger au domaine des Ardenne, dans la chambre du “passant polonais”, la narratrice de ce roman. Professeur de sociologie, celle-ci s’est rendue au Mauduit dans le cadre d’une enquête universitaire  afin d’obtenir, pour elle-même et ses étudiants, l’autorisation de compulser les archives communales de ce village, illustrant sans doute autant que bien d’autres l’évolution de la ruralité en France au xxe siècle. Tous les soirs, au coin du feu, cependant qu’un dîner rustique mijote sur les braises, Lottie va, pour sa visiteuse, dévider par le travers l’histoire du domaine où elle est, très jeune, entrée comme domestique et dont elle est à présent la seule occupante. Mais faut-il la croire sur parole, elle qui, photos à l’appui, dit n’être que la récitante des fantômes qui ont habité ces murs ou qui sont partis vers l’Afrique, le Tonkin ou les forêts du Yukon ? Parmi ces photos, justement, celle, neigeuse, d’une cabane en rondins, qu’une créature à l’oreille coupée vint déposer sur la table de la cuisine par une journée de l’été 1904 en même temps qu’une fillette dans ses langes, la remuante et mystérieuse petite Anaïs, qui sur le continent où elle était née, portait, dans la langue de la tribu indienne des Hän, dans le Yukon, le nom de Onayepa : “Princesse de l’hiver”. Envoûtée par des récits qui ne la tiennent captive que pour mieux libérer son propre désir empêché de renouer avec une histoire qui soit sienne, la narratrice, venue en réalité au Mauduit pour mener une enquête d’une tout autre nature que celle dont elle se réclame officiellement, aura également à interpréter pour sa propre gouverne les archives communales, la liste des noms sur un monument aux morts de 14-18 ou sur des tombes de cimetières, et à revisiter l’orée sanglante d’une forêt du pays de Langres pour  non seulement devenir l’héritière de son propre passé mais, dans la lointaine Vancouver, transmettre  à Abel le secret du sien en l’incitant à lire enfin les lettres de son père, arpenteur du grand nord-ouest canadien pendant la ruée vers l’or du Klondike et devenu pionnier de l’ethnologie amérindienne par amour de la petite orpheline jadis déposée aux Ardenne… Mais est-ce partir assez loin pour dissiper la neige des fictions et apprendre de quelles filiations criminelles s’hérite l’histoire ? Dans ce nouveau roman aussi sensible qu’admirablement maîtrisé, qui fait entrer mémoire et mensonge dans le plus passionnant des dialogues, Anne-Marie Garat invite le lecteur à pénétrer dans ces occultes “chambres noires” intérieures où réalités et fictions, plongées dans un même bain révélateur, fécondent leurs images contraires pour donner naissance au conte ininterrompu dont la littérature nourrit ses puissants sortilèges jusqu’à recomposer la matière même du temps.

__________________________________________________

Le Salon des Dames 2015

Trois jours, trois thématiques avec, le vendredi soir, un hommage à Marie Curie, son œuvre, sa biographie, des évocations de sa vie et la présence d’une délégation polonaise envoyée par la patrie de naissance de la scientifique de renom.

Le samedi : le Salon des Dames, les auteurs, les piles de livres, les dédicaces, les conversations et toute l’émulation habituelle autour des pages, des mots et des auteurs.

Le dimanche : les liaisons avec les sciences humaines, les connexions entre auteurs et société, entre littérature et réflexions sociétales avec des interventions et des séances de questions et réponses.

__________________________________________________

Les auteurs : INVITATIONS ACCEPTEES

Marie-Noëlle HIMBERT, Irene FRAIN, Julie GOUAZE, Karine SILLA, Leïla SLIMANI, Sophie BROCAS, Clotilde COQUET, Elisa VIX, Maryse RIVIERE, Sylvie GRANOTIER, Claire FAVAN, Hélène RISSER, Mâhki XENAKIS, Paula JACQUES, Dominique de ST PERN, A-M. GARAT, Isabelle MONS, Sylvie GRACIA, Samuel DOCK/MF CASTAREDE

__________________________________________________

Le Salon des Dames en ordre de marche L’édition 2015 du Salon des Dames continue de s’organiser avec, régulièrement, des réunions regroupant quelque-uns des bénévoles sur des thématiques de travail. Jeudi soir 28 mai, le mécénat, les modalités pratiques de présentation de l’événement et quelques questions diverses étaient à l’ordre du jour. Mais les lecteurs et surtout lectrices ne s’oublient pas, avec chaque fois des échanges de livres, des lectures critiques et des échanges sur les ouvrages en compétition. Affaire à suivre… reusdd05

Une partie de l’équipe au travail, avec, au premier plan, le présidente, Françoise Querzola.

Publicités

Réflexion sur le loup littéraire

Salon des Dames : La grande saga du loup

lou1

Mythique depuis l’antiquité, personnage central de la littérature, de l’art, de la musique, exalté pour sa force ou sa violence ou loué pour l’altruisme de ses louves ou sa monogamie, le loup méritait une après-midi de rétrospective en forme d’ode à sa saga artistique largement répercutée par d’innombrables créateurs et conteurs au cours des siècles. Il fallait retrouver des textes antiques, des dessins et gravures, des expressions langagières et plus près des nous, des chants et dessins animés mettant en scène un animal tour à tour magnifié ou décrié. Le Salon des Dames a proposé un genre d’historique non exhaustif, en deux heures, samedi 16 mai, dans l’auditorium du Centre Jean-Jaurès, en collaboration avec l’association Tandem et la médiathèque de Nevers. Environ quatre-vingt personnes ont assisté à cette évocation mise en relief par des conteurs et des projections de documents.

lou2

L’organisation à la technique

________________________________________

lou3

Gérard Faucher

__________________________________________

lou4

Emmanuelle Louvet

______________________________________________

lou5

Christine Bouvier

_________________________________________

lou6

Nadine Maridet

_______________________________________________

lou7

Claude Taminau

___________________________________________________

lou8

Christine Fonverne

__________________________________________________

A la médiathèque de Nevers

Le Loup  dans tous ses états - samedi 16 Mai

Conférence sur le patrimoine

Le patrimoine en question

sd003

A l’initiative de l’équipe du Salon des Dames, avait lieu samedi après-midi 18 avril, au palais ducal de Nevers, un échange sur le patrimoine, son passé, son présent, son avenir, entre des intervenants spécialisés et un public neversois d’une centaine de personnes. Le patrimoine pour quoi et pour quoi faire, quand une assemblée réfléchit sur l’histoire et les spécificités de sa ville. S’interroger sur les richesses de l’histoire, architecturales et artistiques, les répertorier, les comprendre, les utiliser au présent, sont autant de thématiques abordées pour initier une nouvelle forme de réflexion sur la place du patrimoine dans la vie politique et culturelle locale. Cet événement a eu lieu en présence du maire de Nevers Denis Thuriot, de conseillers municipaux et adjoints, de spécialistes locaux du patrimoine et de l’histoire, avec au micro, Didier Maranski, conservateur du musée de la faïence.

sd002

Denis Thuriot maire de Nevers, à gauche

sd001

Didier Maranski

_______________________________________________

Le 18 avril 2015 prochain, évocation du patrimoine de Nevers

Rencontre Patrimoine du 18 Avril

Salon des Dames : édition 2014

Le Salon des Dames de Nevers aura lieu au Palais Ducal de Nevers les 14 et 15 juin  prochains, à l’initiative de l’association du même nom, sous la présidence de Françoise Querzola.

salondesdames

__________________________________________________

Ambiance au salon des Dames

sam01

La visite de Denis Thuriot maire de Nevers

sam02

Les discours de bienvenue avec la présidente Françoise Querzola, Denis Thuriot, Jean-Louis Balleret du Conseil général et l’adjointe à la culture. L’élu a félicité les organisateurs et auteurs, rappelé son attachement à l’écriture et au verbe, assuré l’ensemble des participants de sa volonté de pérenniser l’événement du salon des Dames.

sam10

Le prix du Conseil Général : Prix Régine Pernoud
Choisi par les personnels du Conseil Général
attribué à Olivia ELKAÏM pour “C’était notre histoire”
Absente, son amie Virginie CARTON lit son message de remerciement.

sam03

Une foule attentive pour la remise des prix.

sam04

Attentive et nombreuse

sam05

Le prix du Zonta : Prix “Nouveau Talent”
Les clubs Zonta de France récompensent un premier roman
attribué à Déborah LEVY-BERTHERAT pour “Les voyages de Daniel Ascher” (photo de G à D: D. Lévy-Bertherat, Suzanne LORENZO, Présidente de Zonta France, la lauréate de la meilleure critique)

sam06

Le prix du Crédit-Agricole : Prix “Plume d’encre et de sang”
Choisi par un comité de lecture du Crédit Agricole
Attribué à Alexis LECAYE pour “Dame d’Atout”
(photo : Alexis Lecaye et Joëlle ROBERT-COMBIER, représentant le Crédit Agricole)

sam07

Le prix du Journal du Centre : Prix du Palais ducal
Catégorie Essai
En partenariat avec le Journal du Centre
Remis à Emmanuelle BERTHIAUD pour “Enceinte” par Philippe DEPALLE
(photo: le sourire de Philippe Depalle et Emmanuelle BERTHIAUD)

sam08

Le prix des organisateurs : Prix Christine de Pizan
Choisi par le groupe lecteurs de l’association
attribué à Dominique BARBERIS pour “La vie en marge”, Ed. Gallimard

sam09

Le prix pour l’ensemble de l’oeuvre : Prix Madame de Staël
Récompense l’ensemble d’une œuvre
Remis à Leïla SEBBAR par Pierrette FLEUTIAUX, lauréate 2013
Commentaire d’Annie-Claude ALQUIER
(photo: Pierrette Fleutiaux remet le prix à leïla SEBBAR)

_____________________________________________

___________________________________

Le salon des Dames : vendredi : soirée inaugurale Marguerite Duras

salonmd01

De G à D : Laetitia CENAC, Joëlle PAGES-PINDON, Mireille CALLE-GRUBER, Dominique BARBERIS, Déborah LEVY-BERTHERAT, Pascale ROZE

Marguerite Duras, « Hiroshima mon amour », une illustration forte de la ville de Nevers dans la littérature internationale et au micro, un maire récemment élu, Denis Thuriot, présentant l’événement cinématographique attaché au livre et auquel assistèrent ses parents.

salonmd03

Mais encore, cette moiteur sur la ville, cette place baignée d’un soleil aussi chaud que celui de l’Orient mythique de l’auteure, résonnant toujours du pas insouciant de l’infinie plume, ajoutaient encore à la solennité de la cérémonie inaugurale, en présence de lecteurs passionnés, assis sur chaque recoin horizontal de la salle du conseil transformée en amphithéâtre attentif aux paroles d’écrivaines férues de Marguerite Duras. Elles ont étudié la femme, la créatrice, sa trajectoire et ses mots, se sont accrochées au fil de ses lignes, ont détricoté l’énigme littéraire Duras et suivi le parcours d’une œuvre désormais immortelle.

salonmd02

Un silence religieux ponctué d’applaudissements, des notes griffonnées ça et là, des regards posés, intéressés devant tant de verbes et de verve… Marguerite Duras était un peu là, comme un hologramme au-dessus de la table de livres retraçant vie et œuvre. Les auteures seront encore là samedi et dimanche pour évoquer celle de leurs collègues, évocatrice magnifique de la cité ducale à la taille de l’amour.

salonmd04

___________________________________________________

Un partenariat très suivi avec le Conseil général

sddbdp01

Traditionnellement, le Salon des Dames travaille sur sa proximité avec les lecteurs locaux et le prix Régine Pernoud, décerné par le Conseil général, a été très suivi par les lecteurs et surtout lectrices, avec en moyenne, une soixantaine de participants ayant lu les quatre ouvrages proposés aux suffrages. Une réunion amicale avait lieu mardi en fin d’après-midi, dans les locaux de la Bibliothèque départementale de prêt pour passer en revue les comptes-rendus des lecteurs. Ils donneront lieu à une remise de prix le dimanche soir du salon en présence de l’auteure récompensée.

sddddp02

_________________________________________________

Présentation à la presse et remise officielle des affiches

salonc1

A moins de vingt jours de l’échéance, l’organisation du Salon des Dames de Nevers  a accéléré ses présentations avec une conférence de presse mardi soir 27 mai dans les locaux du Crédit-Agricole, l’un des principaux sponsors, à la caisse régionale de Varennes-Vauzelles. Françoise Querzola, présidente, a été reçue par les dirigeants de l’établissement, procédé à la remise des affiches officielles, des flyers et programmes et donné les grandes lignes de ce que seront ces deux jours de fête littéraire. Un très beau plateau sera présent, avec de nombreuses écrivaines primées, un hommage appuyé à Marguerite Duras et une soixantaine de d’auteurs au total accueillis grâce à la municipalité de Nevers qui met à disposition le palais ducal durant trois jours.

salonc2

___________________________________________________

mail04

__________________________________________

Découvrez le Prix du Crédit-Agricole sur Facebook

http://on.fb.me/1nnIzXD

_________________________________________

Un  programme diversifié, soixante auteurs et un hommage à Marguerite Duras

Salon des Dames Verso Flyer

_________________________________________________

L’affiche 2014

sddaff2